Le jugement

Voici un texte écrit par Monique Mathieu sur le site https://ducielalaterre.org que j’ai envie de partager avec vous. En effet, le jugement, la culpabilité sont des sujets qui apparaissent souvent au cours des séances de thérapie. Ces sentiments nous alourdissent, nous limitent et nous empêchent d’exprimer ce que nous sommes vraiment.

Je me souviens d’une personne qui se sentait obligée d’aller rendre visite à sa mère au moins une fois par semaine. La relation mère fille n’était pas harmonieuse, et ces visites hebdomadaires pesaient souvent sur ses épaules. Mais ne pas aller la voir lui était impossible. Des croyances comme : »Un enfant doit aimer sa mère », « On ne laisse tomber personne », « Je dois être une bonne fille » ainsi que la peur de ne plus être aimée, la poussaient chaque semaine vers le domicile de sa mère. Quand, parfois, elle réussissait à résister à ces croyances et donc à ne pas aller voir sa mère, elle n’en retirait aucune satisfaction, bien au contraire. Ainsi, pendant des années, elle a été tiraillée entre sa culpabilité et son propre jugement, et son besoin d’indépendance. Entre sa peur d’enfant et son autonomie d’adulte.

Image parJohn Hain de Pixabay

Donc voici le texte de Monique Mathieu. Peu importe comment elle l’a écrit (reçu par canalisation), il nous donne un enseignement d’une grande bienveillance.

 » Qu’est-ce réellement que le jugement ? Pour l’un, le jugement correspond à tel comportement ; pour l’autre, le jugement correspond à l’appréciation d’un événement ou au regard qu’il a sur une situation ou sur autrui.

Le jugement demande de la sobriété ! Souvent le jugement est porté par l’ego. Un être humain a malheureusement le travers, il faut le dire, de ramener tout à lui, c’est-à-dire que lorsqu’il voit une situation et il la ramène à lui à sa convenance, il dit « moi, dans telle circonstance, j’agirais de telle façon ». Là, c’est l’ego qui peut parler, mais aussi le jugement !

Les personnes veulent toujours que les autres correspondent à ce qu’elles sont elles-même ! Cependant chacun est unique et réagit d’une façon unique ; chacun aime d’une façon unique ! C’est là la beauté de la Vie ! Si vous étiez tous totalement semblables, ce serait d’une tristesse absolue ! Il ne pourrait même plus avoir d’évolution puisque, lorsque vous êtes en famille, avec des amis ou dans un groupe, chacun de vous évolue selon le regard qu’il a de l’autre.

Vous évoluez dans le non-jugement et grâce à l’acceptation de ce qu’est l’autre. Mais, encore une fois, le non-jugement est arbitraire.

Le jugement primaire, c’est ramener à soi ce qu’est l’autre (ce que vous aimeriez qu’il soit et qu’il n’est pas). Nous espérons que vous comprenez, ce n’est peut-être pas facile à exprimer, mais c’est la réalité.

Nous allons quand même vous rassurer : même si parfois vous portez une petite appréciation sur une situation, une petite appréciation qui pourrait même déborder un tout petit peu sur un jugement, voire même sur une critique, n’en tenez pas trop compte ! C’est l’effet d’un moment ! Vous êtes peut-être fatigué ou vous n’êtes pas en harmonie avec vous-même, ce qui est possible. Aujourd’hui, vous pouvez être totalement en harmonie avec vous-même (et dire « tout est merveilleux » !) et, demain, ne plus l’être pour différentes raisons.

Vous oubliez, en tant qu’humain, que vous êtes en permanence pris dans un immense tourbillon d’énergie et vous avez parfois beaucoup de difficulté à vous stabiliser. Ce tourbillon d’énergie est un tourbillon évolutif. C’est comme si vous étiez en permanence dans un tourbillon ascensionnel qui vous fait monter toujours plus haut.

Il faut garder votre équilibre dans cette espèce de montée vertigineuse vers une autre conscience, vers d’autres vibrations, vers d’autres énergies, vers une connaissance supérieure, que ce soit de ce que vous êtes, de l’Amour ou tout simplement de tout ce qui vous entoure.

Alors, soyez très tolérant vis-à-vis de vous-même et vous serez alors automatiquement tolérant vis-à-vis des autresSi vous ne vous jugez pas vous-même, vous n’aurez pas envie de juger les autres ! Si vous n’êtes pas totalement dans la culpabilité, vous ne culpabiliserez même pas les autres !

Mais il faut malheureusement vous dire ceci : l’éducation a été donnée totalement de travers… Depuis des millénaires, l’éducation et le cours de la vie ont été axés essentiellement sur les religions, avec ce qui est tabou, avec ce qu’il faut faire ou ne faut pas faire. Vous aviez sans cesse des directives à appliquer.

Où était la place de l’homme dans ces directives ? L’homme n’avait plus sa place ! Il ne pouvait même pas l’avoir car il ne la connaissait pas ! L’homme a donc été, pendant des milliers d’années, soumis aux religions, à des morales, à des directives. Il n’existait qu’au travers d’elles ! Maintenant, malheureusement, il existe trop au travers de la politique (c’est une autre histoire et nous n’allons pas aborder ce sujet).

À travers tout cela, nous voulons dire : restez libre ! Ne restez plus soumis aux vieilles lois ! Ne restez plus soumis aux vieilles religions ! Ne restez plus soumis au « péché » ! Le mot « péché » est un mot terrible ! C’est un poids qu’on vous a mis sur les épaules et vous ne pouvez plus vous relever… Vous vous rendez-vous compte de ce que signifie ce mot ? C’est un mot à bannir ! Ce mot-là ne devrait plus exister !

C’est comme le mot « culpabilité » ! Vous avez fait tel ou tel acte, alors vous êtes « coupable » !

Encore une fois, on vous met des poids énormes sur les épaules ; ce que vous avez fait n’est pas beau, ce que vous avez dit n’est pas beau, etc.

Enlevez toute culpabilité ! La culpabilité est parfois tellement lourde à porter que cela peut très profondément perturber psychologiquement les humains et peut même les amener à se détruire…

La religion de demain sera celle de la tolérance ! Ce sera celle de l’Amour et de la Sagesse. Ce sera une religion qui libère les humains, sans les enfermer dans la culpabilité, dans le péché, dans tout ce qui a façonné l’humanité depuis des milliers d’années.

Vous êtes maintenant dans une autre vie, dans un autre paradigme, donc dans une autre vibration, dans une autre conscience. Tout ce qui a existé avant 2012 n’a plus la même réalité, la même valeur.

Maintenant, vous devez intégrer d’autres codes. Ces codes-là vous rendent libres, à vous de les accepter ou de rester dans l’ancienne énergie où vous retrouvez le non-pardon, le non-pardon à soi-même, la culpabilité, tous les vieux schémas qu’il faut réellement enlever de votre conscience.

Vous avez été tellement imprégné de tout cela ! Vous en avez hérité parce que vos grands-parents, vos parents, comme vous à vos enfants, avez redonné ce qui vous a été enseigné et qui fait partie de votre mauvaise culture ; nous disons bien de votre « mauvaise culture » !

Maintenant, il faut essayer d’aller vers une bonne culture, celle qui vous élève, celle qui vous déculpabilise, celle où vous prenez conscience du pardon que vous devez accorder, d’abord à vous-même ! La bonne culture vous rend libre, tout simplement. Vous y parviendrez ! Vous y parviendrez parce que l’être humain est pris dans un tourbillon évolutif et qu’il ne peut pas régresser. Il peut s’asseoir sur le bord du chemin ou rester avec un acquis, mais il ne régressera pas.

C’est le cadeau qui est le vôtre ! Ce que vous avez acquis ne vous sera pas enlevé ! Vous l’avez vécu, vous avez expérimenté. Si vous ne pouvez aller plus loin – pour telle ou telle raison, peut-être pour des raisons de programmation – ce que vous avez acquis vous restera acquis jusqu’à la prochaine existence.

Il y aurait encore tellement de choses à dire en ce qui concerne la culpabilité ! Nous aimerions déculpabiliser les humains, quoi qu’ils aient pu subir, quoi qu’ils aient pu faire, en leur disant : « ce sont les expériences que vous avez choisies ! »

À partir du moment où vous commencez à être dans la vibration Amour, il n’y a plus de culpabilité, il n’y a plus de péché ; il y a le pardon, pour soi-même et pour les autres.

Encore une fois, l’Amour est la clé ! L’Amour aplanit tout ! Les choses les plus difficiles de l’existence sont aplanies par Amour et dans l’Amour ! »

Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France.

3 commentaires sur “Le jugement

  1. Excellent article!

    J’ai particulièrement apprécie ce passage que j’approuve totalement  » soyez très tolérant vis-à-vis de vous-même et vous serez alors automatiquement tolérant vis-à-vis des autres. Si vous ne vous jugez pas vous-même, vous n’aurez pas envie de juger les autres ! Si vous n’êtes pas totalement dans la culpabilité, vous ne culpabiliserez même pas les autres ! »

    Je te souhaite un bon dimanche et je te fais plein de gros bisous😘

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :