Le lâcher-prise

A une certaine période de ma vie, je ne comprenais absolument pas ce terme. Je connaissais évidemment les mots, mais que voulaient ils dire mis ensemble ? On lâche prise ce qu’on garde dans les mains … et les miennes étaient vides. Alors lâcher prise de quoi ?? Et comment fait-on ?? Mon mental, mon côté intellectuel avait beau se gratter le dessus du crâne, il ne captait pas.

Aujourd’hui j’ai compris, même si le faire n’est pas toujours facile. En fait on s’accroche de toutes ses forces à des habitudes, à des croyances, à un mode de vie, on les connait tellement bien, même s’ils ne nous conviennent pas, s’ils nous limitent et qu’on ne s’y épanouit pas. C’est notre fameuse zone de confort.

La zone de confort, c’est le village. On y connait les habitants, la routine, les coutumes. Le boulot métro dodo ennuyeux, répétitif, épuisant, mais tellement rassurant. Le stress y reste à des niveaux gérables. On n’a pas à se poser (trop) de questions. On y vit de manière passive. On y a surtout le contrôle (ah ce cher contrôle…). On subit la vie. « C’est comme ça… ». « Que voulez vous y faire? ». « On ne va quand même pas refaire le monde… ». On n’y progresse pas.

Autour du village, il y a la zone de risque. L’inconnu où on ne peut rien prévoir. Le danger ?? Et si le loup y était ? Shhhhsshhs s’y aventurer ? Qu’est ce qu’on va y trouver ? Oui mais …. et s’il n’y a pas de pharmacie ? Oui mais, …. et si je ne trouve pas de travail ? Oui mais, …. et les enfants ? Oui mais … et le repas du soir ? Peur du changement, du jugement, de l’abandon, de la trahison, de l’échec, … ou même du succès.

Certaines personnes plus aventurières visitent cette zone avec plaisir. Motivées par la curiosité, l’envie de découvrir, le goût d’apprendre, elles découvrent lors de leurs voyages de nouvelles manières de faire et de penser, une autre perception du monde, et gagnent en maturité.

C’est la zone d’apprentissage où la personne va vivre de nouvelles expériences auxquelles il va falloir réagir avec inventivité et créativité. Se découvrir des capacités et des ressources jusque là inexploitées. Parfois, les circonstances de la vie y poussent ou catapultent les personnes plus frileuses et casanières. Une perte d’emploi, un divorce, un déménagement, un nouvel emploi, un deuil … et les voilà bien obligés de s’adapter, d’innover. Si bien qu’à la fin, cette zone redevient elle aussi une zone de confort. Le village est juste devenu plus grand.

Et puis là bas au fond, il y a la zone de panique, celle qu’on va chercher à éviter à tout prix, d’autant plus si on est attaché à sa zone de confort. L’apprentissage y est impossible, les émotions sont fortes et submergent la capacité à réflechir. Le cerveau reptilien, instinctif est aux commandes. Peur de perdre ce qu’on a ou qui on est. Pourtant, en y allant doucement, accompagé d’un guide, pour qui cette zone est devenue une zone d’apprentissage, revèlera des trésors et peut permettre de réaliser nos rêves. Elle devient alors la zone magique.

Voici une vidéo ludique qui vous expliquera tout ceci en images :

Vidéo réalisée par la société Inknowation

Et le lâcher prise dans tout ça me direz vous. Et bien c’est se laisser porter par le fleuve de la vie. C’est arrêter de pagayer à contre courant, ce qui est épuisant à la longue. Oui, parfois le courant nous emmène là où on n’a surtout pas envie d’aller. Oui, parfois le courant devient plus rapide et houleux. Lâchez prise…. lâchez le contrôle. Laissez vous porter, admirez le paysage, émerveillez vous. Essayez de voir en TOUTE chose le côté positif. Si, il y en a TOUJOURS au moins un.

Je vous propose plus loin quelques idées pour vous inviter à sortir doucement de votre zone de confort. Je vous rassure, il ne s’agit pas de partir au bout du monde après avoir démissionné de votre travail et abandonné mari/femme et enfants à leur triste sort. Ce sont de « petites » actions que vous pourrez mettre en place dans votre quotidien. Faites les comme si vous redeveniez enfant et que vous aviez reçu un cadeau à déballer. Soyez curieux, observez ce que cela vous donne comme sensations ou émotions.

  • Parlez à un inconnu dans le bus, dans un magasin
  • Dites bonjour en souriant aux gens que vous croisez
  • Allez dans un restaurant où vous n’avez jamais eu envie d’aller
  • Allez déjeuner avec un(e) collègue avec le/laquelle vous pensez n’avoir aucune affinité
  • Faites un compliment sincère à vos collègues
  • Chantez en marchant, même en ville
  • Empruntez un autre itinéraire pour aller au travail
  • Si vous invitez peu souvent, c’est le moment de le faire
  • Participez à des journées découverte, que ce soit un sport, un loisir artistique, la méditation
  • Osez prendre la parole lors d’une réunion, d’un débat

C’est ainsi qu’on sort de sa zone de confort, de son village et qu’on part à la découverte du monde. Comme vous le voyez, il s’agit de faire quelque chose sans tenir compte de ce que l’on pourrait dire ou penser de vous. Si vous lâchez prise sur ces jugements (et le vôtre !!), vous allez découvrir de nouvelles façons de penser, de voir votre environnement. Vous allez élargir la carte de votre territoire. Et vous allez gagner en confiance, ressentir plus de joie et vous épanouir.

Alors, qu’attendez vous 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :