Bonjour,

cela fait longtemps que j’ai délaissé ce blog, mais avec ce qui se passe actuellement, je me sens poussée à reprendre la plume. Jusqu’à maintenant, je me suis beaucoup exprimée en mode « public » sur le réseau social FB qui, malheureusement, mène une politique de censure qui me choque. Comme une mauvaise élève, j’ai eu ma dose d’avertissements pour diffusion de fausses nouvelles…

Je vous le dis tout de suite: je n’adhère pas à la version officielle de la situation que nous vivons à l’échelle mondiale. Cela ne signifie pas que je conteste l’existence du virus, ni le drame que vivent certaines personnes. Tout au début, comme la grande majorité des gens, j’ai été prise dans la vague de stupeur et d’angoisse qui a déferlé sur un monde traumatisé: pandémie, confinement, fermeture des frontières, et le décompte quotidien des victimes. Et puis, j’ai commencé à faire mes propres recherches. J’ai trouvé d’autres arguments, d’autres versions et j’ai commencé à douter, à prendre position, à construire mes propres arguments. L’exagération des chiffres publiés dans tous les médias (une forme de harcèlement), les incohérences dans les discours et les règlements, les conflits d’intérêt aberrants des professionnels de la santé invités sur les plateaux de télévision m’ont mis de nombreuses puces à l’oreille. Ce sont donc mes croyances que je vais partager avec vous, en espérant qu’elles apporteront apaisement et réflexions. Nul ne détient la vérité. Chacun a raison. Et chacun trouve les arguments qui vont valider ses croyances qui sont toutes respectables et à respecter.

Nous façonnons notre vision du monde selon nos croyances. Ça c’est beau, ça c’est moche. Ça c’est rassurant, et ça, ça me fait peur. Nous n’en avons généralement pas conscience. Elles dirigent notre manière de vivre, nos choix, nos expériences, nos relations, notre travail, nos voyages. Il y a de bonnes croyances qui nourrissent notre épanouissement et des croyances qui nous limitent, nous freinent. En thérapie, on considère les croyances négatives comme LE problème à résoudre. Car ce sont elles qui participent à notre mal-être, à la grisaille de notre vie, à la frilosité de nos décisions.

En reprenant la plume, j’aimerais élever le débat. Sortir des ornières. C’est un peu comme si nous étions face à un tronc d’arbre, le nez sur l’écorce. Notre vision est bloquée. Il fait sombre. La rugosité du tronc nous semble agressive. Le manque de perspective est angoissant. Je propose de décoller notre visage du tronc et de prendre du recul. De voir la situation de manière plus globale. Plus vaste. De voir l’espace autour de l’arbre, la lumière qui le baigne, l’endroit où il se trouve par rapport à son environnement. Avoir la vision de l’aigle.

Toute chose dans la vie peut être considérée à partir de plusieurs points de vue. Les médias nous en proposent un, malheureusement toujours le même, oubliant leur rôle d’informateur objectif. Les soi-disant complotistes nous en proposent un autre. Les deux sont inconciliables. C’est noir ou blanc. Pas de voie du milieu. Nous sommes en pleine tempête émotionnelle. Pourtant il existe un espace de calme au milieu du cyclone d’où il est possible de simplement observer ce qui se passe. La fameuse voie du milieu. La voie de la sagesse. De la prise de conscience. De la réalisation de soi.

C’est ce chemin que j’aimerais vous inviter à explorer. Bien sûr, je ne suis qu’une simple humaine, j’ai moi aussi mes moments de peurs et de doutes, parfois mon moral joue au yo-yo, mais quelque chose en moi me souffle de tenir bon, d’avoir confiance, de croire en la vie, en un monde meilleur. C’est pour lui, pour ça, pour la joie, le respect, la bienveillance et l’amour que je suis assise ici, à pianoter devant mon écran d’ordinateur…

https://c.pxhere.com/photos/8c/ba/recovery_leisure_away_path_promenade_trail_nature_nature_trail-1092940.jpg!d

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :