Pourquoi ou quand consulter ?

Le « Mais je ne suis pas fou » a la peau dure… pourtant il ne faut pas souffrir de maladie mentale pour décider d’aller voir un psy ou un thérapeute. Notre chemin de vie est parsemé d’obstacles et de difficultés qui parfois nous découragent, nous épuisent et nous submergent. Nous avons alors la sensation de ne plus être à la hauteur, de ne pas être capable de nous en sortir, de ne plus arriver à voir le bout du tunnel. C’est là qu’un travail thérapeutique peut nous aider à y voir plus clair et à (re)trouver les ressources nécessaires pour dépasser la difficulté d’un évènement, d’une situation ou d’une relation. Voici, à titre d’exemples, une liste de raisons pour consulter:

  • Dépression, anxiété, stress
  • Phobies : avion, hauteurs, animaux, situations …
  • Allergies : animaux, plantes, poussière …
  • Dépendances affectives
  • Addictions: tabagisme, alcool, drogues …
  • Troubles pychosomatiques: migraines, affections dermatologiques, douleurs fantômes
  • Troubles alimentaires: boulimie, anorexie
  • Troubles fonctionnels: encoprésie, énurésie, impuissance, sudation excessive, bégaiement
  • Gestion de la douleur, des acouphènes
  • Insomnies, cauchemars
  • Peur de manger, de vomir, de conduire, de dormir seul(e), de parler en public
  • Préparation à l’accouchement, à une opération ou un RV chez le dentiste
  • Deuils: licenciement, départ d’un enfant de la maison, décès
  • Toute situation, comportement ou croyance qui vous empêche de vivre avec plus de sérénité, qui vous limite dans le quotidien et étouffe votre épanouissement.

N’hésitez surtout pas à consulter un médecin pour détecter anomalies, malformations, lésions qui pourraient être la cause première de votre mal-être.

Nos peurs nous limitent …
%d blogueurs aiment cette page :